mc2005-11-11_44b-jpg
mc2005-11-11_18-jpg
mc2005-11-22_6b-jpg
mc2005-11-11_60-jpg
mc2005-11-23_62-jpg
mc2005-11-22_86-jpg

Manchot royal
Géorgie du sud • Île Sub-Antarctique
© Mario Cyr

Les manchots muent périodiquement pour conserver cette étanchéité. La mue a lieu avant la saison des amours, permettant aux manchots de revêtir un beau plumage attrayant pour les parades.

Manchot royal
Géorgie du sud • Île Sub-Antarctique
© Mario Cyr

Le Manchot royal adulte mesure entre 85 et 95 cm et pèse habituellement entre 12 et 14 kg. Cependant, selon les périodes de jeûne, ce poids peut varier de 8 à 20 kg. La femelle pèse généralement 2 kg de moins. Son bec mesure environ 13 cm et ses ailes 34 cm environ.

Manchot royal
Géorgie du sud • Île Sub-Antarctique
© Mario Cyr

Les Manchots royaux occupent, en grands rassemblements appelés colonies, les côtes des îles et archipels sub-antarctiques comme les îles Kerguelen et les îles Crozet. L'archipel des Crozet accueille les deux-tiers de la population.

Manchot royal
Géorgie du sud • Île Sub-Antarctique
© Mario Cyr

Cet oiseau ressemble beaucoup au Manchot empereur dont il se distingue par la taille plus petite, les taches auriculaires orange vif en forme de cuillère et la base de la mandibule inférieure orange à rougeâtre. Les juvéniles sont plus pâles, avec parfois un bec noir.

Manchot royal
Géorgie du sud • Île Sub-Antarctique
© Mario Cyr

Les Manchots royaux plongent régulièrement à des profondeurs de 70 à 200 m pour se déplacer et se nourrir. Ils fréquentent surtout le front polaire car leurs proies favorites, les poissons-lanternes, s'y trouvent à une profondeur moyenne de 145 m au niveau de la thermocline, couche d'eau marquée par une chute brutale de température.

Manchot royal
Géorgie du sud • Île Sub-Antarctique
© Mario Cyr

Au printemps austral, les parents reviennent pour nourrir de nouveau le petit manchot. À ce moment, il mue et pourra prendre la mer (11 mois après sa naissance). Après cela, les parents peuvent enfin reconstituer leurs réserves et muer. Une fois en mer, le petit ne reviendra pour se reproduire à son tour que quand il aura atteint l'âge de 3 ans.