18-dsc_0571-jpg
mariocyr-dsc_0031-jpg
mariocyr-dsc5451-jpg
mariocyr-dsc5884-jpg
mariocyr-dsc_0148-jpg
7-dsc_0109-jpg
mariocyr-dsc_0421-jpg
mariocyr-dsc_0429-jpg
dsc_0130-f5-jpg
dsc_0087-f5-jpg
dsc_0253-f5-jpg
dsc_0267-f5-jpg
dsc_0348-f5-jpg
dsc_0184-f5b-jpg
dsc_0040c-jpg
dsc_0060pano2-jpg
1a-dsc_0060-f5b-jpg

Phoque du Groenland ( Blanchon )
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

Chaque printemps, la vaste banquise au large du Labrador et du golfe du Saint-Laurent se peuple d'innombrables phoques du Groenland femelles qui y donnent habituellement naissance à un seul petit (les jumeaux sont rares). Ces nouveau-nés, appelés blanchons, faisaient jusqu'à ces derniers temps l'objet d'une chasse annuelle, qui était pratiquée bien avant l'arrivée de Jacques Cartier.

Phoque du Groenland
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

Chaque printemps, la vaste banquise au large du Labrador et du golfe du Saint-Laurent se peuple d'innombrables phoques du Groenland femelles qui y donnent habituellement naissance à un seul petit (les jumeaux sont rares). Ces nouveau-nés, appelés blanchons, faisaient jusqu'à ces derniers temps l'objet d'une chasse annuelle, qui était pratiquée bien avant l'arrivée de Jacques Cartier.

Phoque du Groenland
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

L'espèce, qui semble être tout d'abord apparue dans l'hémisphere nord, descend de mammifères terrestres carnivores. Son nom populaire, loup marin, ainsi que son nom norvégien, Selhund (chien de mer), évoquent l'origine de l'espèce.

Phoque du Groenland
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

Des restes fossilisés de phoques de Groenland prouvent que cette espèce existait déjà vers le milieu du Miocène, il y a environ 20 millions d'années.

Phoque du Groenland
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

Chaque printemps, la vaste banquise au large du Labrador et du golfe du Saint-Laurent se peuple d'innombrables phoques du Groenland femelles qui y donnent habituellement naissance à un seul petit (les jumeaux sont rares). Ces nouveau-nés, appelés blanchons, faisaient jusqu'à ces derniers temps l'objet d'une chasse annuelle, qui était pratiquée bien avant l'arrivée de Jacques Cartier.

Phoque du Groenland
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

Chaque printemps, la vaste banquise au large du Labrador et du golfe du Saint-Laurent se peuple d'innombrables phoques du Groenland femelles qui y donnent habituellement naissance à un seul petit (les jumeaux sont rares). Ces nouveau-nés, appelés blanchons, faisaient jusqu'à ces derniers temps l'objet d'une chasse annuelle, qui était pratiquée bien avant l'arrivée de Jacques Cartier.

Phoque du Groenland
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

L'espèce, qui semble être tout d'abord apparue dans l'hémisphere nord, descend de mammifères terrestres carnivores. Son nom populaire, loup marin, ainsi que son nom norvégien, Selhund (chien de mer), évoquent l'origine de l'espèce.

Phoque du Groenland
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

Des restes fossilisés de phoques de Groenland prouvent que cette espèce existait déjà vers le milieu du Miocène, il y a environ 20 millions d'années.

Phoque du Groenland ( Blanchon )
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

Chaque printemps, la vaste banquise au large du Labrador et du golfe du Saint-Laurent se peuple d'innombrables phoques du Groenland femelles qui y donnent habituellement naissance à un seul petit (les jumeaux sont rares). Ces nouveau-nés, appelés blanchons, faisaient jusqu'à ces derniers temps l'objet d'une chasse annuelle, qui était pratiquée bien avant l'arrivée de Jacques Cartier.

Phoque du Groenland ( Blanchon )
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

Chaque printemps, la vaste banquise au large du Labrador et du golfe du Saint-Laurent se peuple d'innombrables phoques du Groenland femelles qui y donnent habituellement naissance à un seul petit (les jumeaux sont rares). Ces nouveau-nés, appelés blanchons, faisaient jusqu'à ces derniers temps l'objet d'une chasse annuelle, qui était pratiquée bien avant l'arrivée de Jacques Cartier.

Phoque du Groenland ( Blanchon )
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

Chaque printemps, la vaste banquise au large du Labrador et du golfe du Saint-Laurent se peuple d'innombrables phoques du Groenland femelles qui y donnent habituellement naissance à un seul petit (les jumeaux sont rares). Ces nouveau-nés, appelés blanchons, faisaient jusqu'à ces derniers temps l'objet d'une chasse annuelle, qui était pratiquée bien avant l'arrivée de Jacques Cartier.

Phoque du Groenland ( Blanchon )
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

Chaque printemps, la vaste banquise au large du Labrador et du golfe du Saint-Laurent se peuple d'innombrables phoques du Groenland femelles qui y donnent habituellement naissance à un seul petit (les jumeaux sont rares). Ces nouveau-nés, appelés blanchons, faisaient jusqu'à ces derniers temps l'objet d'une chasse annuelle, qui était pratiquée bien avant l'arrivée de Jacques Cartier.

Phoque du Groenland ( Blanchon )
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

Des restes fossilisés de phoques de Groenland prouvent que cette espèce existait déjà vers le milieu du Miocène, il y a environ 20 millions d'années.

Phoque du Groenland ( Blanchon )
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

L'espèce, qui semble être tout d'abord apparue dans l'hémisphere nord, descend de mammifères terrestres carnivores. Son nom populaire, loup marin, ainsi que son nom norvégien, Selhund (chien de mer), évoquent l'origine de l'espèce.

Phoque du Groenland
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

Des restes fossilisés de phoques de Groenland prouvent que cette espèce existait déjà vers le milieu du Miocène, il y a environ 20 millions d'années.

Phoque du Groenland
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

L'espèce, qui semble être tout d'abord apparue dans l'hémisphere nord, descend de mammifères terrestres carnivores. Son nom populaire, loup marin, ainsi que son nom norvégien, Selhund (chien de mer), évoquent l'origine de l'espèce.

Phoque du Groenland
Golfe du St-Laurent • Îles-de-la-Madeleine
© Mario Cyr

L'espèce, qui semble être tout d'abord apparue dans l'hémisphere nord, descend de mammifères terrestres carnivores. Son nom populaire, loup marin, ainsi que son nom norvégien, Selhund (chien de mer), évoquent l'origine de l'espèce.