dsc_0036a-jpg
dsc_0107-jpg
dsc_0107c-jpg
dsc_0054-jpg
dsc_0048b-jpg
dsc_0053-jpg

Phoque Weddell
Île Brabant • Antarctique
© Mario Cyr

Il peut rester jusqu'à 70 minutes sous l'eau à la recherche de nourriture. Pour réaliser cet exploit, il réduit sa fréquence cardiaque de 140 à 16 battements par minute. Sa rate est en outre capable de stocker plusieurs litres de sang très riche en hématies oxygénées, et de les relâcher progressivement au cours de la plongée. Ce phoque est capable de plonger a 600m pendant près d'une heure. Seul un cachalot peut aller plus profond (1000m).

Phoque Weddell
Île Brabant • Antarctique
© Mario Cyr

Les deux principaux prédateurs du phoque de Weddell sont l'orque et le léopard de mer. Contrairement à ses cousins, il ne craint pas l'ours blanc qui vit sur la banquise du pôle Nord.

Phoque Weddell
Île Brabant • Antarctique
© Mario Cyr

Le phoque de Weddell, nommé en hommage au navigateur britannique James Weddell, est un mammifère carnivore de la famille des phocidés.

Phoque Weddell
Île Brabant • Antarctique
© Mario Cyr

La femelle met au monde son petit sur la banquise après 9 mois de gestation et l’allaite pendant 6 à 7 semaines.

Phoque Weddell
Île Brabant • Antarctique
© Mario Cyr

La femelle met au monde son petit sur la banquise après 9 mois de gestation et l’allaite pendant 6 à 7 semaines.

Phoque Weddell
Île Brabant • Antarctique
© Mario Cyr

Chassé par le léopard des mers et l’orque, le phoque de Weddell peut vivre une vingtaine d’années. Sa population est estimée à environ 900 000 individus par la Commission pour la conservation de la faune et la flore marines de l’Antarctique.